ribouldingue

blog communautaire de mamans comme moi.

16 déc. 08

Il était deux fois...

... Le petit Chaperon rouge (LPCR pour les intimes).

Couché (sur papier) une première fois par l’ami Charles Perrault au XVIIe, ce petit chaperon-là n’a pas eu de chance : croqué tout cru il fut. Fin de l’histoire ? Pas tout à fait, le bon Charles a cru bon ajouter une petite morale, pour les mal-comprenants : Mesdemoiselles méfiez-vous des loups aux yeux doux ; déguisés en agneaux, ce sont les pires.

Autre siècle, autres mœurs, les frères Grimm dans leur collecte de contes de traditions orales de leur région découvrent un chaperon rouge plus chanceux, croqué sans séance de strip-tease, mais sorti des entrailles de la Bête par le Bon Chasseur. Ouf ! Fin de l’histoire ? Pas vraiment, une autre fois, gambadant pareillement, elle se souvint de la leçon et fit faux-bond au loup gris par l’odeur alléchée…


Mais que dis-je, deux fois ? Il était, en fait, plein de fois Le petit Chaperon rouge !

Car LPCR a des petites sœurs un peu partout dans le monde. Il y est toujours question de passage et d’étapes (la forêt, la porte ouverte, la porte fermée), de jeune fille devenant femme (le lit, le loup, le sang) et de passation entre femmes (la grand-mère, la mère, LPCR).

Dans des versions plus anciennes,LPCR  doit faire le choix du chemin : celui des aiguilles, ou celui des épingles. Dans les deux cas la petite serait piquée, et le sang perlerait, n’est-ce pas ?
Dans d’autres encore, LPCR  se fait cannibale malgré elle : le loup n’aurait mangé que la moitié de la Grand-Mère et proposerait au Chaperon d’en fricasser l’autre partie (sans qu’elle ne sache de quoi il retourne bien sûr).
Enfin, les Grimm ne sont pas les premiers à proposer une happy end au PCR  : ailleurs, c’est prétextant une envie pressante que la petite réussit à s’enfuir.

Tout ça, ce n’est pas moi qui le dis, c’est Camille Germain, dans sa mini-thèse, fort bien écrite (ouf, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour la lire) et que je vous recommande (à partir du chapitre II, pour entrer dans le vif du sujet).

Besoin de vous rafraîchir la mémoire ? Envie d'un PCR à lire à vos petiots sans crainte de cauchemards, ou au contraire un PCR  à vous hérisser l'échine ? C'est ici...

Au départ, il y avait...

tous_les_PCR Pour revenir aux sources de la Bête, découvrir par-ci par-là ce qu'on se chuchotait au creux de l'âtre, avant de le figer sur papier glacé (d'effroi)...
Où l'on rencontre un chaperon mâtiné de sept chevreaux, où l'on s'aperçoit qu'un homme laid peut chevaucher une truie, où l'on renoue avec les fricassées de Mère-Grand et d'envie pressante.
Bref, incontournable si le thème de votre New Year's Bal Masqué tournicote autour du Chaperon rouge.
"Les histoires du Petit Chaperon rouge racontées dans le monde" par Fabienne Morel & Gilles Bizouerne, illustrée par Julia Wauters (Syros - 15 euros).


puis Perrault apparut...

moongrasset Le petit chaperon rouge magnifiquement illustré par les photographies en N&B de Sarah Moon (Grasset jeunesse éditions - 12,90 euros).
Attention, traité tout en suggestion à la manière de M le Maudit de Fritz Lang, celui-ci peut se révéler effrayant !







PCR_RouxLe petit chaperon rouge, illustré par Christian Roux (Seuil jeunesse éditions - 15 euros).
Format tout en longueur et craie grasse pour celui-ci.







rascalchaperonD'après l'œuvre de Perrault, mais laissant le lecteur sur sa fin faim...
J'exagère, ce n'est pas tout à fait ça : Rascal a illustré, très simplement, cette petite histoire sans parole, et, pour ne pas heurter la sensibilité de ses jeunes lecteurs, a semé quelques indices sur la page. Comprendra qui veut que la petite s'est fait avaler tout rond, comprendra autre chose qui ne voudra pas de cette version-là.
Pour les nostalgiques des legos (Pastel - L'école des loisirs - 8 euros).



 

Et les Grimm reprirent

PCRMansotLe petit chaperon rouge, illustré par Frédéric Mansot (Magnard - 13,60 euros).
Des motifs, du collage, de la craie... Illustration très réussie que je n'ai encore jamais vu déplaire.




9782745930033Ce Petit Chaperon rouge à l'illustration originale présente une petite fille à la conscience bien éveillée :
"Je ne suis pas une petite fille de contes, moi !". Pourtant...
Réécrit d'après l'œuvre des frères Grimm par  Nicolas  Cinquetti, illustré par Stefano Morri (Milan Eds - 12 euros)




9782354130183FSillustré par la talentueuse-originale-voire-excentrique-exceptionnelle Kveta Pacovska.Vous l'aurez compris, c'est mon énorme coup de cœur, bien qu'il s'agisse de la version (raccourcie) des frères Grimm. Du rouge de chez rouge, brillant, éclatant, vif, du gros trait noir, net et bien limité (pour une fois), des carrés argentés (qui peuvent rappeler Rosina Wachtmeister pour celles -ceux- qui connaissent), des formes géométriques, un loup-grue... A acheter les yeux fermés, à lire les yeux grands ouverts !
(Minedition - 21 euros).


.

Le petit Chaperon rouge est vraisemblablement le conte populaire le plus illustré dans la littérature jeunesses occidentale.
Le plus illustré, mais aussi-mais surtout le plus contourné, détourné, retourné... pour notre plus grand régal !

Le plus dur pour le pauvre cœur d'artichaut que je suis, c'est de sé-lec-tion-ner ! N'en choisir que trois ou quatre. Ou cinq. Ou six. C'est que j'ai l'essentiel large, voyez-vous !
Je vais m'essayer donc, cher petit lecteur-chère petite lectrice, à la concision pour t'éviter la confusion...

PCRdetacouleurQuand Vincent Malone (le Roi des Papas pour les connaisseurs) s’attaque aux contes populaires, ça donne Le petit chaperon de ta couleur (Seuil - 23,50 euros). C’est vrai quoi, y en a qui n’aime pas le rouge.
Imaginez : on joue la version théâtre du PCR. Oui mais voilà le loup est malade ! Pas grave, Cochon le remplace au pied (de cochon) levé… sauf que Cochon est un peu benêt et qu’il ne connaît pas son texte, hé, hé.
Ce livre, accompagné d’un CD, est pour les plus grands ; il est un peu compliqué pour les plus petits.

9782841567782Il s’appelle Adolphe. C’est un loup et la plus jolie chose qu’il ait jamais rencontré, c’est cette petite vêtue de rouge. LPCR vu depuis les yeux du loup, bête naïve et néanmoins sauvage.
Dans la gueule du loup de Fabien Négrin (éditions du Rouergue - 15 euros).




PCRCl_mentClaude Clément raconte un petit Chaperon rouge d’aujourd’hui qui vit dans une cité aux abords de laquelle le loup menace toujours. C’est ainsi qu’elle aborde avec pudeur et délicatesse la pédophilie, les mots nécessaires et la loi. Malgré un thème grave, ce livre est accessible aux petits dès 3 – 4 ans.
Un petit chaperon rouge de Claude Clément illustré par Isabelle Forestier (Grasset jeunesse - 10,60 euros).


PCRPennartUne version pas comme les autres et pleine d’humour, comme sait si bien le manier Geoffroy de Pennart. Chapeau rond rouge (Kaléidoscope - 12 euros).

 





9782211028943Le petit Chaperon vert est une charmante petite fille qui n’a qu’une épine dans le pied : cette sale petite menteuse de Chaperon rouge qui fait rien qu’à raconter n’importe quoi avec son histoire de loup qui les a mangées, elle et sa grand-mère. Des talentueux frère et sœur Grégoire Solotareff et Nadja* (L'école des loisirs, collection Mouche - 5,20 euros).
*rien à voir avec la choucroute le chaperon rouge, savez-vous qui est leur mère ? Olga Lecaye... Ce doit être dans les gènes !


2895401098Quand le petit garçon qui lit les histoires part en vacances, les personnages des livres tournent en rond… et finissent par faire n’importe quoi : le grand méchant loup se goinfre de sucreries, Mère-Grand fait du vélo, Maman de l’hélicoptère, ...  jusqu’à ce que PCR trouve LA bonne idée pour que tout le monde s’amuse…
Les vacances du Petit Chaperon rouge de Johanne Gagné,
illustré par Rogé (Les 400 coups - 8 euros).




9782203122529Quand le loup prend le Père Noël pour le petit Chaperon rouge …  drôle et  d’actualité ! Pour les plus jeunes. Tout le monde peut se tromper de Florence Langlois (Casterman, collection Courant d'air - 9 euros).


Voilou, c'est fini pour cette fois-ci. Oui je sais, c'était long quand même. Merci de votre attention.


Posté par ZeFrog à 20:26 - lis tes ratures! - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Encore un !

    Et dans le genre complètement délirant, un CD-histoire "le petit chaperon de ta couleur" de Vincent Malone, le roi des papas !!

    Posté par Mme Pouet Pouet, 01 janv. 09 à 16:15
  • Ben alors Madame Pouët-Pouët, on n'a pas bien ouvert ses mirettes ! Bien sûr qu'il y est le livre-CD trop chouette du Roi des Papas !
    Mais z'on aurait pu l'oublier, et c'est gentil de le rappeler (en fait non, on n'aurait pas pu, pas celui-là, hi hi hi).

    Posté par La Grenouille, 18 janv. 09 à 20:20
  • je rajoute "le petit livre rouge" chez Pastel-Ecole des Loisirs, une histoire de chaperon rouge décalée à souhaits...

    Posté par mme esperluète, 25 janv. 09 à 23:42

Poster un commentaire